BBK Stores. Commerce au centre-ville 8. De la beauté dans un magasin. (en cours de rédaction)

Je me promène en ville et suis attirée par une vitrine, par l’élégance que j’y vois. C’est plutôt rare ; de nos jours, les magasins en ville, surtout les grandes enseignes, sont, disons, pratiques et ne font plus de belles vitrines. Ce magasin si. J’ai un côté un peu baroque et j’aime les moulures, les miroirs et cette vitrine me procure un grand plaisir.

C’est bien connu, les vitrines réfléchissent son environnement. Ici j’ai pris une partie.

La simplicité n’exclue pas l’élégance. Tout le monde le sait et pourtant les gens semblent manquer d’imagination. C’est une simple question de goût.

Après avoir pris langue avec le personnel du magasin, j’apprends qu’il s’agit d’une boutique pour hommes, où l’on confectionne des costumes sur mesure. Les articles proviennent d’Europe et la confection se fait aussi en Europe. C’est un discours qui éveille mon attention. Je trouve courageux et intelligent d’ouvrir un tel magasin. Cela me donne envie d’en savoir plus.

Je suis invitée à visiter l’intérieur de la boutique « BBK Stores ». Peu d’articles sur les rayons et, par conséquent, ils sont mis en évidence. Les chemises sont allemandes et suédoises et les chaussures sont faites en Italie.

J’aperçois des flûtes à champagne. Lorsque je fais des célébrations, je les fais avec du Mauler rosé en flûtes à champagne. Aussi, lorsque je vois ces flûtes, je m’extasie. La jeune vendeuse m’explique que tout nouveau client est reçu avec une flûte de champagne. Heureux client !

Je parle de la vitrine, des articles vendus, mais derrière il y a les propriétaires du magasin, l’architecte ou décorateur qu’il faut remercier et féliciter.

Politique du magasin : en voyant une telle élégance, on peut se dire que les prix sont élevés, mais, non. Les propriétaires du magasin se sont dit qu’ils allaient propose des articles faits sur mesure au prix d’un prêt à porter européen. C’est toute la différence.

Il y a encore d’autres belles choses, mais je vous laisse aller admirer le magasin à la Grand’Rue 3, Neuchâtel. En plus de cette boutique, deux portes plus loin, il y a une autre boutique, même propriétaire, qui fait du prêt à porter pour femmes.

Quelques mots avec la propriétaire : – Comment avez-vous eu l’idée d’ouvrir ce magasin ? « Les choses se sont présentées, pour ainsi dire, toutes seules. J’avais besoin de changement, tout en désirant rester dans le domaine de la vente d’habits. J’aime apporter de belles choses aux gens, cela fait partie de moi. Après avoir occupé deux autres locaux en ville, la vie m’offert la possibilité d’occuper celui où nous nous trouvons l. »

J’en reviens à la beauté du magasin, à la beauté qui se dégage des articles exposés, à la beauté de la décoration. Je pourrais passer des heures à regarder ces choses. Je donne un atelier « Mouvement du corps et de l’esprit ». Il s’agit d’interpréter un poème de différentes façons. Je me dis que je pourrais le donner devant la vitrine du magasin avec comme thème « promendade dans le magasin » et voir ce que cela crée chez les participants…

Liens vers :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s