Ecole de danse Zully Salas : éducation des élèves.1

À tous mes élèves j’accorde la même importance. Je me suis toujours préoccupée de savoir comment ils allaient, comment ils se sentaient à la maison, à l’école, avec les copains, avec leur corps. J’ai toujours encouragé l’apprentissage de toutes les matières, j’ai aidé quand les circonstances l’ont permis en toute sorte de domaines et à différents niveaux.

Neuchâtel, ville où j’habite et enseigne, il n’y a aucune tradition dans le monde de la danse classique, ni danse en général. Aussi, pour faire comprendre aux élèves que la danse a une histoire, que tous les domaines participent à la beauté et à la construction de l’esprit, j’ai distribué des photocopies sur ces sujets afin de constituer un dossier sous forme de classeur.

Voici la liste des danseurs, photo et biographie, et autres sujets. Il n’y a jamais eu d’ordre. Les noms  et sujets venaient au fur et à mesure, selon les circonstances  :

  • Alexandra Danilova ;
  • Anna Pavlova ;
  • Marie Taglioni ;
  • Liudmila Safronova ;
  • Irina Borovska ;
  • Karl Musil ;
  • Vladimir ;
  • Magdalena Rădulescu ;
  • Ilka Dubek ;
  • Muriel Collignon ;
  • Harald Kreutzberg ;
  • Moira Shearer ;
  • Alexandra Iosifidi ;
  • Maia Plissetskaia ;
  • Alla Chelest ;
  • Laura Blică ;
  • L’autographe d’Agathe Rytz Jaggi, pianiste suisse, qui a enregistré de la musique pour l’un de nos spectacles ;
  • Charlotte Kerr-Dürrenmatt a décrypté le texte de la chanson allemande « Der Streuselkuchen » ;
  • Des photos de différentes formes de pied. Les pieds nous portent dans la vie, et dans la danse ils sont très importants.
  • Différentes feuilles avec des nombres ou des figures afin de faire des exercices avec les yeux ;
  • Un article sur l’intention de l’Académie française de supprimer l’accent circonflexe ;
  • Dépliant du musée Bartholdi. Ce dernier fut le sculpteur de la Statue de la Liberté de New York ;
  • Dépliant du musée Jean Tua, musée de l’automobile, de la moto et du cycle, à Genève (il n’existe plus depuis 2005), car il y avait de si belles voitures, qu’il m’a semblé important de dire aux élèves que la beauté était partout ;
  • Comparaison de différents calendriers aux approches de l’an 2000. Cela démontrait que même la mesure du temps était relative. Il y avait aussi la photocopie d’un calendrier perpétuel ;
  • Copie d’une page « Spécial Mycorama » racontant des anecdotes liées aux champignons et recuellies lors d’un tour du monde ;
  • Un court historique avec des questions à la fin sur des émeraudes. L’une des élèves collectionnait des pierres semi-précieuses et j’étais allée en Colombie d’où je leur avais apporté des « morrayas », soit des émeraudes non travaillées ;
  • Carte postale du Théâtre Mariinski, St-Pétersbourg, avec autographe du photographe des années 1960 – 1970, Il y avait également un historique.
  • Un dossier sur les médicaments homéopathiques d’une danseuse avisée. Il avait été révisé et complété par le docteur Liliane Calame.
  • Un petit article sur les monnaies et même une pièce de Hong-Kong avant qu’il ne retourne dans le giron chinois ;
  • Un carton à découper pour monter l’Opéra de Paris ;
  • Un carton à découper pour monter la bicyclette de Da Vinci ;
  • Un carton à découper avec des costumes utilisés à la cour de Russie.

*****

Liens vers :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s