Les canaris du monde de Zully : poème

Tout bon comédien et directeur de théâtre connaît ce poème :

« Oiseaux, copeaux de vie envolés de la varlope du Charpentier du monde, parcelle de substance aristocratique, molécules d’être, points d’espace, oiseaux, pollens vivants, véhicules des germes et des causes, lignes d’anges, choeur des coeurs. Je vous aime, oiseaux. » Joseph Delteil

Ce poème est suspendu à l’un des murs de la chambre où se trouve la volière de mes canaris, volière qui donne aussi à l’extérieur.

Lien vers :

Les canaris du monde de Zully

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s