Commentaires sur les conversations

Les questions qui restent à la gare : je discutais l’autre soir avec un ami ; après coup, je me suis rappelé qu’il m’avait posé une question qui est restée sans réponse parce qu’une autre chose était venue s’interposer. Cela arrive fréquemment dans les conversations. Comme je n’aime pas donner l’impression que je n’ai pas écouté, je lui ai écrit : « Lors d’une conversation, les choses vont par-ci, par-là et parfois des questions restent à la gare sans que personne ne vienne les prendre. Il y en a une que je viens de voir et donc je m’en occupe ». Quelle chance, elle pensait que personne ne viendrait la prendre !

La retraite : je rencontre une connaissance sur mon chemin. On marche un moment sans rien dire. Puis, je demande :

  • Comment va la vie ?
  • Elle prend son temps et répond : J’ai une nouvelle vie. Je suis à la retraite, mais n’aime pas ce mot.
  • Vous avez tout à fait raison. Auparavant, les personnes arrivaient à la retraite et ils étaient épuisés pour la plupart ; ils portaient leur âge et de plus, l’espérance de vie était moindre. Aujourd’hui, les gens peuvent couper les ponts avec leur ancienne activité, se lancer dans une autre, changer de vie, continuer autrement leur manière de vivre et tout cela dans une joie et un bon état physique.
  • C’est vrai. Mais les gens, quand ils savent que vous êtes à la retraite…
  • Il n’y a pas besoin de le dire. Il y a des gens qui, lorsqu’ils l’apprennent, vous mettent dans une catégorie pleine de sens très lourds. Cela vous charge et les charge eux-mêmes. Cela ne vaut pas la peine. De toutes façons, les gens n’écoutent pas réellement ce que vous dites, ils ramènent souvent les choses à eux. Alors, dites simplement que vous vous investissez un peu plus dans… que vous avez repris telle activité, etc.
  • Qu’est-ce que cela me fait du bien. C’est comme si vous m’offriez une fleur.
  • Oh, mais la fleur était chez vous. Je vous l’ai simplement montrée.
  • Quel cadeau ! Je me sens toute légère ; j’ai comme des ailes qui poussent !
  • Moi aussi !

Quand on aimerait parler d’une chose : parfois, on a envie de parler de quelque chose parce que, par exemple, nous sommes fiers d’avoir réussi dans une affaire particulièrement délicate et voilà que notre interlocuteur nous dit que cela lui rappelle que son oncle, son ami, son cousin a aussi eu la même chose et ils partent dans leur histoire. Et voilà que notre histoire passe à la trappe ! Il faut beaucoup d’humilité et d’humour pour se quitter en bons termes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s