@articulations – jouons avec elles pendant le confinement 2 (suite en cours de rédaction)

Prendre les objets de façons différentes ou de différentes façons

Automatismes. Nous avons discuté plusieurs fois des automatismes, des actes que nous faisons sans y réfléchir. Si on met un peu de conscience, on peut alléger le corps, lui éviter des surcharges et s’enrichir. Ce sont des choses simples, qui ne demandent pas un savoir particulier, mais seulement une pensée. La pensée, on y revient tout le temps, c’est essentiel.

Mes canaris. Ce ne sont pas seulement les participants, et par conséquent moi-même, qui changeons nos habitudes, mes canaris aussi.

Précisons tout de suite que mes canaris vivent dans une grande volière qui communique avec l’extérieur et qu’été comme hiver, ils vont dehors. Ils aiment picorer la neige et certains aiment dormir dehors quelle que soit la saison ! Bref, ils sont somme nous.

Commentaire des oiseaux de la photo 1 : Ah ! Zully nous a mis des fanes de carottes sur les branches. Quelle bonne idée et pour qu’elles ne tombent pas, elle les accrochées aux chaînes en plastique qui lui permettent de glisser des branches pour que nous y allions. Voilà qui est intéressant : les chaînes servent à retenir et les branches et les fanes de carotte.

Commentaire de l’oiseau de la photo 2 : Ben moi,je m’accroche avec la patte gauche à la chaîne, cela lui fait une troisième utilisation, et je me régale tout en m’exerçant !

Commentaire de l’oiseau de la photo 3 : Tiens ! Zully a mis un nid… on est en automne, on ne va pas faire des bébés, voyons… Tonneau ! Zully a mis du cresson dedans. Alors, là, de mémoire d’oiseau on n’avait jamais vu cela.

Leçon à tirer de la part des oiseaux : ils ont vu un grand changement et ont tout de suite compris ; les fanes de carottes suspendues aux supports des branches + un nid qui sert aussi à autre chose et ils ont tout de suiet adopté. Nous, les humains, nous nous posons un tas de questions, on se dit que la chose est bizarre, qu’on n’a jamais vu cela. Il n’y a qu’à penser au temps que cela a pris de comprendre et d’accepter que la Terre est ronde ; et il y a un paquet de ces choses qui ne passent toujours pas la rampe ! Voilà, les oiseaux, les animaux, ont de l’instinct. Nous aussi, mais on ne sait s’en servir.

Commentaire de Zully : C’est en répétant aux participants qu’il faut changer de temps à autre nos habitudes lorsque nous prenon nos objets afin d’utiliser d’autres muscles que je me suis dit que mes oiseaux étaient aussi concernés !

Nos mouvements variés. Ils nous apportent d’autres sensations et ouvrent l’esprit à d’autres approches. On le sait, ce qui se passe dans le corps, se passe dans l’esprit et inversement. La légèreté qui nous envahit quand nous recevons une bonne nouvelle, quand nous avons une idée qui va résoudre telle ou telle chose et ce qui ce passe en nous lorsque c’est le contraire. On n’y pense pas toujours, mais c’est un mouvement incessant.

Liens vers :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s