Confinement et nouveaux métiers de Zully

Tout au début de la pandémie, des gens ont dit « c’est une leçon, on doit changer notre mode de vie », d’autres ont dit « c’est un complot, on veut nous contrôler ». Je ne sais qui a raison, mais j’ai été témoin de personnes qui n’arrivaient pas à se débrouiller et cela m’a permis de développer certaines aptitudes.

Nouveaux métiers. De façon générale, j’aime faire beaucoup de choses. En l’occurrence, j’ai proposé mon aide et suis devenue : décrocheuse de rideaux très compliqués, teinturière de cheveux (je sais, le terme n’existe pas, mais si je mets coiffeuse, le compte n’y est pas), coupeuse de cheveux pour dame et pour homme, barbière aussi, de même que régleuse de programmes de TV alors que je n’ai plus de TV et que le système a changé depuis 20 ans…, et dernier en date, régleuse du téléphone sans fil. Pour ces métiers, j’ai eu recours à diverses informations dont celles sur la Toile. Se couper soi-même les cheveux, c’est une chose, les couper, bien les couper à quelqu’un d’autre, c’est différent. Quant au dernier métier, celui de régleuse de téléphone sans fil, il m’a coûté des sueurs, car si le téléphone ne fonctionnait pas, ce n’était visiblement pas une question de batterie. En plus, je voyais ses propriétaires inquiets, se demandant comment ils allaient faire et moi je me disais que ce devait être simple à régler à condition de connaître la logique de celui qui avait conçu l’appareil.

La logique des uns et des autres. Il est évident que celui qui fabrique un appareil, le fait de façon logique et que lorsqu’il le vend, il y a un mode d’emploi logique. Mais, bien des gens savent que les modes d’emploi, souvent des traductions, ne sont pas clairs. Cette fois-ci, j’ai finalement aperçu une clochette (on ne doit pas écrire une petite clochette, mais elle était vraiment petite… même très très petite) barrée sur l’écran. Là, je me suis dit que le contructeur et moi avions la même logique). Je me suis dit que ce devait être la sonnerie qui avait été coupée par on ne sait quelle manoeuvre. Mais, allez trouver le même signe dans le mode d’emploi ! Rien, rien de rien. Le cas n’a visiblement pas été prévu. Finalement, en pressant ici et là, j’ai retrouvé la sonnerie (sans le dessin de la fameuse clochette dans le menu !). Quel soulagement pour les propriétaires et surtout pour moi, car je sais que j’ai rendu service et, surtout, acquis de nouvelles compétences !

Une année plus tard. Je rends service à une voisine qui dit que j’ai l’âme du bricoleur. Je ne l’avais pas remarqué et reste un peu dans une interrogation. Voici que les personnes que j’aide et qui me font découvrir de nouveaux métiers ont un problème avec les lumières de leur cuisinière. Je n’y connais rien, mais je vois se dérouler une sorte de mode d’emploi dans ma tête grâce aux mots de ma voisine et il me dit que ceux qui ont installé le système ont pensé que les utilisateurs seraient des gens simples et que, par conséquent, je dois pouvoir ouvrir la vitre qui protège les ampoules. J’ai pris du temps et poussé à droite, à gauche et encore une fois à droite et à nouveau à droite, poussée par je ne sais quel instinct et finalement,j’ai réussi. Le système était bloqué à cet endroit-là. Ce qui compte le plus c’est le soulagement dans les yeux du locataire de l’appartement ! J’ai un nouveau métier et ce n’est pas fini.

Non, ce n’est pas fini. Je rentre chez moi et entends mon téléphone fixe qui sonne. Ce téléphone, je l’ai uniquement pour les réclames et inscriptions sur des plateformes. Je ne le décroche pratiquement jamais. Il a d’ailleurs une sonnerie qui doit déranger la voisine d’en bas. Forte de tous ces remerciements et de la remarque de ma voisine, je m’essaie une fois de plus avec ce téléphone pour lui faire baisser le ton. Dans les réglages normaux ou avancés il n’y a rien. Je ne sais plus quelle rubrique j’ai pressée, je crois bien « sonnerie » et après l’avoir changée, je me dis que j’aurais au moins réussi cela, est apparu… devinez.. le volume ! Non, mais des fois (comme oon dit en bon neuchâtelois) ! Je vous le dis, la logique des uns n’est pas celle des autres. Cela ne fait rien, j’ai réussi (cela faisait quand même quelques années que la sonnerie me tapait sur le système). J’espère que cela me servira à quelque chose quand je serai au ciel même si Einstein dit qu’en dehors de notre planète le temps et l’espace se déforment. Mais, bon, il n’a pas parlé des sonneries, je verrai bien !

Liens vers :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s